Sortez du cadre, Entrez dans le jeu

Un voyage ludique vers l’art pictural

Le jeu suscite passion et compétition mais il contribue aussi à l’équilibre et l’épanouissement de l’individu, il n’est donc pas étonnant qu’il ait été réprouvé par les moralistes et promu par les pédagogues !
Le peintre, dans son tableau, nous tend une image du jeu et de la vie.
Cette exposition vous convie à cette découverte artistique et ludique.

Devenez acteur de l’exposition à partir de reproductions qui mettent en scène des jeux et des jouets

Affiche de l’exposition

L’exposition s’organise autour de six dispositifs ludiques

 

Entrez dans la ronde avec Brueghel.
Démasquez les tricheurs de Georges de la Tour et révélez le dessous des cartes.
Sortez le grand jeu et incarnez les personnages de Cézanne.
Vous aurez carte blanche pour réaliser une œuvre à la manière de Picasso.
Enfin brouillez les cartes sans vous emmêler les pinceaux sur l’espace Dada.
Pourrez-vous tirer votre épingle du jeu des 12 tableaux ?

 

 

Entrez dans la ronde avec Brueghel

Les Jeux d’enfants, ce tableau montre la Flandre colorée et populaire : sur une place de village plus de 200 enfants jouent et on a identifié 90 jeux différents, une véritable encyclopédie ! Certains de ces jeux se retrouvent encore aujourd’hui dans les cours d’école ou en ludothèques.

A partir d’une reproduction du tableau, un jeu d’observation de type « cherche et trouve » est proposé au public dès l’âge de 4 ans. Il s’agit de retrouver le plus rapidement possible des scènes de jeux.

 

Un espace symbolique est aménagé pour les plus jeunes, ils pourront reproduire des scènes de jeux grâce à des accessoires qui leur sont mis à disposition : cerceaux, briques en carton, cheval bâton….

 

Démasquez les tricheurs de Georges de la Tour et révélez le dessous des cartes

Le Tricheur de Georges de La Tour. Il existe deux versions du sujet :

Le Tricheur à l’as de trèfle, longtemps négligé ou regardé comme copie puis unanimement reconnu. Il a été acquis par le Kimbell Art Museum de Fort Worth (Etats-Unis) en 1981.

Le tricheur à l’as de carreau acquis par le Musée du Louvre à Paris en 1972.

Si un premier coup d’œil fait apparaître les deux toiles comme identiques, la tentation est grande et délectable de se glisser tel un détective dans l’intrigue illustrée par l’artiste. La comparaison des indices déplacés, modifiés ou effacés d’un tableau à l’autre livrerait-elle la clé de cette peinture ?

Le jeu consiste à démasquer les 31 différences entre les deux tableaux, de les entourer et de vérifiez les réponses dans le porte-carton.

Les tricheurs de Georges de La Tour

Sortez le grand jeu et incarnez les personnages de Cézanne

Les joueurs de cartes. Au début des années 1890, Cézanne peint cinq toiles sur le thème des joueurs de cartes.

A l’époque de Paul Cézanne, les joueurs de cartes se réunissent dans les cafés.

Mais à quoi jouent-ils ? C’est une question qui n’a pas de réponse « officielle » mais il n’est pas interdit de penser qu’il s’agit de poker. Ou plutôt d’un des ancêtres du poker : le Brelan. On y jouait dans les cafés qui servent justement de décor aux toiles de Cézanne.

Les joueurs de cartes

Retrouvez cette ambiance devant la fresque du café,utilisez les accessoires mis à votre disposition : chapeaux, complet veston, gilet, canne… asseyez-vous et battez les cartes !

Vous aurez carte blanche pour réaliser une œuvre à la manière de Picasso

Petite fille au bateau. L’un des thèmes majeurs de l’œuvre de Picasso est celui des jeunes enfants. Sa fille Maya naît est 1935 et de nombreux portraits au crayon du bébé révèlent l’émerveillement que suscite en lui cette naissance.

Il continue les années suivantes à dessiner et à peindre sa fille : Maya dormant et suçant son pouce, partant à l’école, riant, de face, de profil. L’année 1938 voit fleurir une série de toiles la figurant tenant une poupée, un cheval de bois ou un bateau.

Composez vous-même votre tableau à la manière de Picasso.

Avant de découvrir la vraie Maya cachée sous ce rideau, dans un jeu de triangles et de couleurs vives, créez votre tableau à l’aide de pièces aimantées et imaginez votre propre Maya.

 

Enfin brouillez les cartes sans vous emmêler les pinceaux sur l’espace Dada

Le dadaïsme est un mouvement intellectuel, artistique et littéraire.

Destructeur, provocant, ce courant fait souffler un vent de liberté sur la création artistique. Il privilégie le bricolage, l’utilisation de matériaux de récupération, le hasard dans le processus de création, le collage et le photomontage. Les artistes composent des poèmes en mélangeant et collant des mots découpés dans des journaux, utilisent différents objets du quotidien pour en faire des sculptures, découpent des morceaux de photos puis les collent. Ces œuvres se moquent d’être belles.

Vous êtes invités à rejoindre le monde du dadaïsme :

Inventez votre cadavre exquis en dessin.
Réalisez votre sculpture à partir d’une multitude de pièces de jeux de société et accessoires issus de la ludothèque, créez votre photomontage à partir d’articles de journaux et de lettres aimantées.

 

Pourrez-vous tirer votre épingle du jeu des 12 tableaux ?

Le jeu des 12 tableaux. Librement inspiré des premiers jeux électroniques de questions-réponses des années 80’, le jeu des 12 tableaux vous permet de tester vos connaissances sur la peinture.
Sous forme de quiz, il s’agit d’associer douze tableaux aux bonnes réponses :

Liez le peintre au titre du tableau, retrouvez le courant artistique ou encore redistribuez les jeux et  jouets mis en scène aux bons peintres.
Redécouvrons les œuvres de Juan Gris, Jean Siméon Chardin, Jérôme Bosh, Yoshu Chikanobu, Albert Anker… et jouons avec car à chaque bonne réponse des lumières vertes s’éclaireront et si vous avez un sans faute, la pyramide au sommet du jeu s’instillera.

Machine pensée et créée par Stéphanie Lim

Composition/Fiche Technique

Public visé : Tout public
Exposition : Intérieur
Surface d’accueil nécessaire : 150 m²
Montage / démontage : 1 journée
Volume : 5 m³

– Reproductions de Tableaux,
– La Machine au jeu des 12 tableaux,
– Jeux et accessoires,
– Matériels divers : cadres, chevalets.

 

Vous pouvez louer une partie ou l’exposition en entier, nous nous chargeons de la monter et de former l’équipe sur place. Contactez-nous !

Entrez dans le jeu à Odyssud ! – 2017

Lire l’article

Retour Catalogue